HéWeb

L’intention de Recherche

l'intention de recherche ou requête d'un internaute

L'intention de recherche ou requête d'un internaute

l'intention de recherche ou requête d'un internaute

Pour ce 3iéme opus de mon blog, je souhaite vous titiller avec ce que l’on appelle : l’intention de recherche. Vous me direz, « wouhai, encore une formule des consultants SEO, pour se mousser ». Voyons, euh non. Les temps changent et les requêtes avec juste des mots clés sans aucuns sens, ne sont plus d’usages. Aujourd’hui dans mes consulting SEO, je dis à mes clients de penser Branding (leur image) et de penser Intention de recherche (leur buyer persona).

Mais pourquoi dire : intention de recherche ?

Alors là, il faut s’imaginer en train de cuisiner un plat gastro pour notre bon Chef Philippe. Ce que je veux dire, c’est que maintenant, il est d’usage de prendre en compte :

  • La sauce des algorithmes de Google
  • Une pointe de mots clés pertinents
  • De comprendre la requête de l’internaute

C’est ce troisième point qui pondère les deux premiers. Avec le temps, Google s’est dit que pour donner une meilleure réponse à la question ou recherche d’un internaute, il serait bon d’utiliser des algorithmes pour répondre au plus juste à : l’INTENTION DE RECHERCHE (ce que demande l’internaute).

Une requête demande aujourd’hui, et la venue de l’algo BERT en 2019 en est l’exemple et aujourd’hui MUM, plus de ressource en machine learning. Le but étant d’offrir la réponse et seulement LA MEILLEURE.

  • Qu’est-ce que veut l’internaute ?
  • Qu’est-ce qu’il a dans la tête ?
  • Pourquoi pose-t-il cette question ou cette requête ?

Autant d’analyses que regardent ou calculent les moteurs de recherche pour livrer le sésame de la réponse absolue.

A quoi peut ressembler une intention de recherche ?

L’intention de recherche, c’est ce que l’internaute écrit dans la barre des moteurs de recherche soit :

  • En posant vocalement une question
  • En écrivant une phrase
  • En écrivant un seul mot
  • En posant une question écrite
  • En écrivant une marque
  • ……..

Prenons l’exemple de Valentine qui souhaite se mettre à l’escalade. Moi, en tant que consultant SEO, je vais dire à mon client (le vendeur de matériel) : Moi Valentine : – « Je suis débutante dans ce sport et de quoi ai-je besoin pour grimper ? » :

Voici mes intentions de recherche (la liste pourrait être bien plus longue)

 

  1. Quelles chaussures d’escalades pour débutante ?
  2. Chaussures d’escalades débutante pas chères
  3. Baudrier souple ou à double couture pour commencer l’escalade

Ici vous avez un exemple d’intention de recherche de notre buyer persona. Nous nous trouvons dans un cas de longue traine, c’est-à-dire une succession de mots, les uns à la suite des autres. Ok, une phrase. Oui pour nous, en tant qu’humain, c’est compréhensible. Pour les moteurs de recherche, ça les moins (ils sont « bêtes »…).

Au fil du temps et pour donner une réponse fine aux internautes, les algorithmes sont devenus de plus en plus puissant.

SE METTRE A LA PLACE DE L’HUMAIN, voilà le but.

Donc dans notre exemple :

  • Quelles chaussures d’escalades pour débutante ?
  • Le moteur va analyser l’intention de la requête. Il va « tokeniser », ou découper la phrase et regarder les mots importants.
  • Ici : CHAUSSURES – ESCALADES – DÉBUTANTE
  • Les algorithmes par des formules et vectorisations, vont trouver les sites qui se rapprochent de très près et fournir ceux qui parlent, contiennent les termes ou mots importants.
  • À partir de là, le moteur de recherche extrait de son index (serveur) les sites se rapprochant des 3 principaux mots dont les contenus sont sémantiquement riches en ce qui concerne l’escalade.
  • Ensuite le moteur de recherche livre des résultats dans les pages (Serps)
Souvent lorsque l’intention de recherche est large ou peut être confuse, les réponses données à l’internaute peuvent être multiple :
  • Un site d’e-commerce (pour acheter des chaussures)
  • un tutoriel (comment grimper une paroi pour la première fois)
  • Un lieu d’une montagne la plus dangereuse, donc à éviter pour tout débutant en escalade
 

Quelle réponse à donner à une intention de recherche ?

Maintenant à nous de lui donner la réponse la plus précise à son intention de recherche.

L’idée est de partir sur un mot clé : escalade, et de constituer un univers « lexical » autour. Le tout se rapprochant sémantiquement du monde de l’escalade.

 

Pour donner une réponse précise :

  • Il faut partir d’une recherche de mots-clés.
  • Planifier ses textes
  • Créer des briefs
  • Écrire les textes
  • Vérifier les contenus et la sémantique
  • Mettre sur le site en répondant aux critères SEO

Cette organisation doit être pensée et posée sur un calendrier éditorial. Une planification des tâches à accomplir est importante.

Plus vos projections éditoriales seront établies chronologiquement plus vos rédactions de contenus seront pertinentes. Vous aurez compris, donc plus vos textes seront riches et sémantiquement brodés (dans notre cas pour l’escalade) plus les moteurs de recherche délivreront votre site en tant que réponse à l’intention de recherche de l’internaute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

icone-retour-page-héweb